Ecrire en Océanie – Association pour la promotion de l’écrit en Océanie

Share This

Ecrire en Océanie – Association pour la promotion de l’écrit en Océanie

Vocation

Ecrire en Océanie, association néo-calédonienne créée en juillet 2008, a pour vocation l’analyse des textes inspirés par la Nouvelle-Calédonie et la promotion de l’écrit en Océanie.
L’association ne cesse depuis lors d’être au plus près de la littérature d’émergence francophone.

Sous la présidence  de Nicole Isch , avec l’aide et l’expérience de Claudine Jacques, présidente d’honneur fondatrice, et assistée de sa gestionnaire administrative Anne-Laure Caunes-Desouches elle agit en proposant des prestations tels des ateliers d’écriture, des causeries ou des analyses   littéraires et pédagogiques, la création de concours ponctuels, la publication de textes des lauréats et l’édition de textes littéraires ; ainsi ont été publiés par l’association : Firmin Mussard – Nicolas Kurtovitch – Ismet Kurtovitch  – Frédérique Viole – Evelyne André-Guidici – Macate Wenehoua – Léopold Hnacipan – Noëlla Poemate – Waej Genin – Patrick Genin – Wali Wahetra – Isa Qala – Dick Samuel Ukeiwé – Mireille Pandolfi – Patricia Artigue, – Diego Jorquera – Manuel Touraille. Et bientôt Joël Paul – Anne-Marie Pralong-Valour, – Luc Camoui – Setefano Vanaï – Hamid Mokaddem, Georges Waxen Wayewol, Nicole Isch et les élèves du Lycée Hôtelier et Commercial Escoffier.

 

Pôle éditorial

Outre les Nouvelles, l’association publie des textes de qualité en poésie et théâtre. Grâce aux subventions épisodiques, mais surtout par la vente des ouvrages édités, elle réussit à maintenir son pôle éditorial et à publier 2 à 5 ouvrages par an pour un tirage modeste.

Nos collections

Vague bleue, couverture blanche, dos carré-collé : nouvelles

Vague verte, couverture jaune : poésie

Vague violette, couverture rose : théâtre

Vague verte, couverture blanche : Un auteur une nouvelle

Couverture jaune : comptines

Couverture en relief : nouvelles fantastiques

Couverture illustrée : romans

Couverture noire : polar, roman policier, nouvelle policière

Collection d’analyses pédagogiques et littéraires

Certaines de nos collections peuvent contenir photos et illustrations

  

Notre charte de clarté

Les manuscrits nous parviennent à partir du site [email protected]

Ils sont réceptionnés par la présidente qui les redistribue au comité de lecture ; une synthèse est faite et l’auteur reçoit un avis, des conseils voire une proposition d’édition. Si le manuscrit est agréé de manière collégiale par le comité de lecture, l’auteur est dirigé vers un directeur de collection qui suivra les corrections, la maquette, l’impression et la diffusion, de manière concertée avec l’auteur.

Il faut compter 3 mois environ pour recevoir une réponse. C’est le temps maximum.

Afin de favoriser l’émergence de nouveaux auteurs, le pôle édition de l’association édite un auteur 2 fois au maximum, c’est un tremplin pour permettre d’aborder plus aisément d’autres maisons d’édition.

Un contrat simplifié est signé ; les ventes de l’ouvrage serviront à financer les prochaines éditions.

L’auteur reçoit une dizaine de livres, qu’il s’engage à diffuser hors du réseau local d’Ecrire en Océanie (C’est à dire : Calédolivres, librairies, centres culturels et médiathèques…) Il peut être accompagné pour la promotion de son livre par des causeries, notamment à la librairie Calédolivres, et dans la presse.

L’auteur reste propriétaire de son manuscrit même édité par Ecrire en Océanie et peut donc en disposer pour d’autres éditions, après concertation avec EEO qui détient les droits sur la maquette. Il sera alors fait mention d’Ecrire en Océanie comme premier éditeur.

Pour certaines éditions coûteuses, un engagement financier de type souscription peut être demandé à l’auteur.

La confidentialité d’Ecrire en Océanie est garantie et les manuscrits non retenus sont détruits.

Le bureau

Fonctionnement

L’association met en place un comité de lecture pour la sélection des manuscrits, des directeurs de collections et crée en 2015 le Prix Arembo, décerné à un écrivain résidant en Océanie, écrivant en français, notamment pour sa contribution au développement culturel de son pays, ainsi que pour sa capacité à livrer un témoignage sur son époque. Elle fait sienne la phrase d’Aragon : « La littérature est une affaire sérieuse pour un pays, elle est au bout du compte, son visage. ». Ainsi ont été récompensés, en 2015 : Jean-Marie Creugnet – en 2017 : Jean Vanmai., en 2018 Déwé Gorodé.

  

Site internet et contact

L’association alimente le site internet Ecrire en Océanie et fait paraître des articles de causeries, d’actualité littéraire, des prestations payantes, des analyses de textes notamment et permet la publication de textes courts proposés par des auteurs dans la rubrique « Lire en ligne ».

 

Mécénat

Écrire en Océanie fait appel aux mécènes calédoniens soucieux de soutenir la promotion de l’écrit. L’arrêté 2008-4955/GNC du 28 octobre 2008 met en oeuvre les conditions d’application des dispositions relatives au mécénat. (Consulter PJ). Crédit d’impôt de 60% du montant des versements faits (dans la limite de 0.5% du chiffre d’affaires pour les entreprises). Ecrire en Océanie vous délivrera alors un certificat de versement de dons à joindre à la déclaration de résultat.