Juil17

Tags

Related Posts

Share This

Rêve de tant d’années

Rêve de tant d’années
La savane, fraîche à cette époque de l’année
Laisse passer des rayons de soleil
Sous les niaoulis aux troncs noueux
Ma main sur la douceur angeline
Se déplace et réchauffe
Ton bras et tes mains dépliés
Les nuages voguent et m’emportent
Dans le rêve de tant d’années.
signé : Le rêveur  de Tamoa