Août03

Tags

Related Posts

Share This

Chasse sur tarmac

Chasse sur tarmac

Le pompier à l’acronyme « SNG » est de garde au SSIS de l’aéroport de Tontouta, ce jeudi soir, au départ du DC-10 UTA ; sa destination vers Papeete est prévue à 22h. L’embarquement des passagers une fois terminé, le commandant de bord demande au contrôle la mise en route et le « push-back » pour un décollage en piste 11. Autorisé par la tour de contrôle, il remonte la piste jusqu’au seuil, effectue son demi-tour et là… plus rien ne se passe durant de longues minutes. Quel incident a bien dû arriver ? 

L’ensemble des pompiers est à l’écoute de la radio d’où la voix du pilote demande au contrôleur l’intervention de la sécurité : il s’agit d’évacuer les cerfs stationnaires devant l’appareil ! En effet l’aéroport jouxte une vaste zone de forêt gérée à l’époque par l’Aviation Civile, et les animaux ne se gênaient pas pour sortir de la zone boisée et divaguer sur la piste. Il était dit que ce soir-là ne serait pas un soir de garde commun ! 

Départ immédiat du véhicule d’intervention de piste « Flyco »qui découvre avec stupéfaction la présence de 7 biches  sur la piste 200m devant l’aéronef !  Petit «gymkahna »et la mise en puissance des réacteurs permet enfin le décollage avec vingt minutes de retard sur l’horaire prévu. Anecdote inoubliable d’où est née la régulation des cervidés pas toujours légale mais nécessaire, autorisée sur la piste de Tontouta. Mais qu’importe !« SNG » et bien d’autres acronymes avaient trouvé un nouveau terrain de chasse réservée dont vous pourrez lire des aventures dans d’autres très prochaines citations… 

 Le rêveur de la Tamoa.