Août03

Tags

Related Posts

Share This

La Hache volée de Firmin Mussard

« En les temps reculés où se situe cette histoire vivaient les
ancêtres des hommes, qui n’avaient pas encore pris la forme
que nous connaissons à ces derniers. Certains d’entre eux se
trouvaient ainsi à mi-chemin entre l’oiseau et l’humain. Ils
savaient toujours voler, mais ils avaient également appris à
pêcher et à chasser, à cultiver la terre, à fabriquer des armes
et différents objets, ainsi qu’à construire des cases. »
Adaptation libre et moderne d’un conte traduit du paicî,
ce texte renvoie à un temps mythique de la cosmogonie
kanak mettant en scène les hommes-oiseaux.
Ceux-ci affrontent le géant Wikaa, autre créature
de légende, pour la possession d’une hache
ostensoir. L’union et la détermination leur
suffiront-ils à vaincre un adversaire aux
pouvoirs redoutables ?

Firmin Mussard, auteur de fiction jeunesse et adulte, puise
son inspiration dans le quotidien des pays où il vit, ainsi
que dans les mythes et légendes qui façonnent l’imaginaire
collectif des peuples qu’il rencontre. Il propose ici une version
destinée au grand public d’un conte kanak initialement objet
de transmission orale.


Bernard Billot dit Papou, illustrateur mais également auteur
jeunesse, se passionne lui aussi pour les récits traditionnels
océaniens. Il met la vigueur et la chaleur de ses gouaches au
service d’une histoire fantastique non dénuée de violence.

Chez Calédolivres et Pentecost dès aujourd’hui.