Tags

Related Posts

Share This

Expansion de texte pour tromper le confinement

Les Tapas de la colère, Nicole CHARDON-ISCH(extrait)

« Les nuages se chargèrent de pluie et le vent se leva. Sur la plage de l’Anse Vata, près des farés,  les derniers vacanciers de mai plièrent leurs parasols inutiles et leurs serviettes de bain. Les jouets des enfants regagnèrent les coffres des voitures familiales.  Roger Dormeaux, treize ans, frissonnait sous son T-shirt kaneka en coton léger mais il aurait pu supporter la pire des bourrasques. Car il attendait Georges, son copain âgé de vingt-cinq ans, voleur à ses heures, bon blagueur mais sympathique, qui savait le comprendre ; il  regagnait la plage en battant l’eau des mains et des pieds avec une belle énergie.

Roger le regardait se dresser, musclé. Il avait confiance en lui. Sa fugue remontait à une semaine, après l’innommable. L’étudiante qui lui servait de garde rapprochée avait invité sa mère, descendue de brousse, en l’absence de ses patrons ; celle-ci, curieuse, après avoir visité la maison du Faubourg Blanchot de fond en comble, s’extasiait devant une commode Boulle rapportée à grands frais de France ; elle en admirait les poignées dorées, passait le doigt sur les bords chantournés, ouvrait  les tiroirs, malgré les avertissements prudents de sa fille. Attiré par le remue-ménage, Roger  regardait du seuil de sa chambre. Une fois descendues elles papotèrent dans la cuisine tandis que Roger, intrigué par cette commode qu’il voyait tous les jours, s’approcha à son tour et ouvrit chaque tiroir. La commode devenait soudain digne d’intérêt. Ce qu’il vit le terrifia, l’horrifia et le bouleversa.

Ses larmes jaillirent. Il s’enfuit, courut. Courut dans le couloir, dévala l’escalier, courut dans la rue, longtemps. Il ne rentra que tard le soir et inventa je ne sais quoi ; la jeune fille fut grondée et renvoyée.

Quand il put se coucher, il ne pleurait plus. La haine avait remplacé la passivité. »

Qu’a découvert Roger dans le tiroir de la commode ? Racontez sa trouvaille et ses conséquences(une demi-page à une page)